Langue

La confirmation de la fermeture des remontées mécaniques des stations de ski françaises, annoncée le 1er février, condamne une large partie de l’activité économique hivernale de la Cerdagne et du Capcir. Pour faire face à cette mesure, qui sera notamment en vigueur lors des vacances scolaires à venir, la station des Angles, qui se veut “sauvage par nature“, affirme qu’elle n’est “pas qu’une station de ski, mais qu’elle aussi une station de montagne”. Faute de ski et de snowboard, elle suggère des courses d’orientation et de luge, le réveil musculaire, la visite commentée du village, des sorties à la découverte du desman des Pyrénées, insectivore aquatique cousin de la taupe, et même du shopping.

La mise en relief de ces activités alternatives s’ajoute au site Internet spécial “Destination Neiges Catalanes”, lancé en décembre pour faire face à la crise sanitaire.

Partager