Langue

Jeudi, lors de la 17ème journée de Top 14, les supporters du Biarritz Olympique ont vu déferler une attaque catalane déchaînée, signalée par l’inscription de trois essais en l’espace de 10 minutes. Une victoire bonifiée comparable à un tsunami semblait se profiler, mais au final elle s’est transformée en triste vaguelette échouée sur la côte basque. L’USAP, qui a mené au score pendant la quasi-intégralité de la rencontre, s’est inclinée 21 à 23, et aura bien du mal à se consoler avec le point de bonus défensif, qui laisse les catalans à dix points de la première place qualificative pour les phases finales. Mais l’équipe provoque de multiples remous, dans la Rade de Toulon, où depuis dimanche 23 janvier, l’annonce d’un quart de finale entre ces deux publics très méditerranéens a suscité l’engouement, ou encore du côté vers la montagne barcelonaise de Montjuïc, qui sera le théâtre de cette rencontre.

Plus surprenant encore, outre-Atlantique, les exploits européens de l’USAP ne sont pas passés inaperçus. Dans son édition du 23 Janvier, le prestigieux New York Times consacre aux qualifications pour les quarts de finale de la H Cup, un article inspiré, en évoquant largement l’équipe de Perpignan. Le quotidien revient sur l’essai de Florian Cazenave, celui qui donnera le bonus offensif, et explique l’importance, pour l’identité catalane, d’un match disputé à Barcelone. Enfin, le départ de Jacques Brunel, qui a été annoncé la semaine précédant le match, est également traité, ce qui permet de conclure les lignes consacrées à l’USAP par la formule « an emotional week for Perpignan ».

Partager