Langue

Hier soir, le Barça n’a ni gagné ni perdu, tout en maîtrisant sur la fin une lutte mal engagée, suite à deux erreur en défense. En effet, les Catalas perdaient 2 à 0 i ont nettement refuser de se livrer à l’ennemi Seville, en cherchant la victoire jusqu’au dernier instant, mais son manque de précision au tir a rendu impossible une remontée efficace. L’instinct d’Eto’o, auteur de deux buts, et la manière de lui rendre hommage, en disent beaucoup sur l’équipe de Guardiola, composée de façon quai-expérimentale, avec Cáceres et Piqué au centre, Iniesta en attaque, sans Messi. Le Betis Séville a surpris, en profitant de deux erreurs de marcage catalan. La première, balle l’arrêt, avec un Busquets dans les nuages. La seconde est survenue par surprise, en dépassant Valdés par un tir croisé. Mais le carburant et l’agressivité manquaient au Barça jusqu’au réveil d’Iniesta et Xavi. Par bonheur, juste avant le retour aux vertiaires, le Barça a pu remonter grâce à un pénalty, très discuté par les locaux, marqué per Eto’o, qui l’a d’abord manqué avant de reprendre la balle au rebond, assurant le 2-1. En seconde période, l’offensivité est montée au maximum par l’entrée de Messi et d’Henry, laissant le Betis sans la simple offensive. Xavi, Messi et Piqué ont frôlé le but, mais c’est Eto’o, qui par un ballon reçu de dos, s’est retourné et assuré un tir croisé dans les filets, obtenant le but du nul.

Partager