Langue

Le service Google Transit, qui permet d’organiser ses déplacements dans les villes du monde, fonctionne à Perpignan depuis le 28 novembre. La capitale du Roussillon fait partie des choix stratégiques de Google France, dont la maison mère de Mountain View, en Californie, annonce actuellement 500 villes dans le monde équipées de ce procédé, développé depuis 2007. Google Transit, couplé au service cartographique Google Maps, permet de simplifier les déplacements dans les périmètres urbains, autant pour les touristes que pour les résidents permanents. Accessible sur smartphones comme sur les ordinateurs classiques, ce service fournit des informations indispensables sur les transports en commun, dont les bus et les trains, pour un gain de temps et de l’énergie.

Perpignan, au niveau de Barcelone, Berlin et Mexico City

Egalement disponible, en France, dans les villes de Paris, Bordeaux et Strasbourg, ce dispositif qui participe des labels de « Smart city », ou villes intelligentes, invite à choisir une destination et propose l’itinéraire le plus judicieux. Le meilleur trajet et le meilleur moyen de transport sont suggérés, en fonction du parcours mais aussi de l’heure, mais les éventuels retards et les travaux ralentissant la circulation ne sont pas pris en compte. Ainsi, pour rejoindre le Palais des expositions de Perpignan depuis l’avenue du général de Gaulle, dans le secteur de la gare, Google Transit indique un temps de parcours de 20 minutes, par la ligne 5 de la Compagnie des Transports Perpignan Méditerranée (CTPM), 23 minutes par la ligne 8 et 26 minutes par la ligne 9, minutages incluant le complément de trajet à pied. Cet outil gratuit peut équiper les agglomérations, et, comme Google Street, qui regroupe des photographies de voie publique, couvrir à terme l’intégralité des zones urbaines du monde. Perpignan figure ainsi, pour quelques temps, au même rang d’autres précurseurs, comme Barcelone, Turin, Berlin et Mexico City.

Partager