Langue

L’Hôtel Matignon obéit au palais gustatif de Manuel Valls, suite à la nomination de ce dernier au poste de premier ministre, le 31 mars. Selon une indiscrétion révélée ce lundi 7 avril, le Barcelonais impose son style en cuisines, en exigeant des viandes rouges et en proscrivant toute sorte de poissons. En accord avec sa tolérance gustative, le nouvel homme fort de l’Etat, allergique au gluten, a déjà modifié en profondeur les habitudes culinaires des cuisiniers, contraints de préparer des plats d’exception, afin de satisfaire le nouveau locataire du palais. Ce nouveau régime entraîne la création de menus excluant les desserts classiques de la pâtisserie française, comme le Saint-Honoré, tarte citron-meringuée et Paris-Brest, qui n’ont ainsi plus cours depuis l’arrivée de l’ancien ministre préféré des Français. Selon un sondage CSA paru ce même lundi, Manuel Valls voit sa popularité fléchir, car 47% des personnes interrogées ne lui font pas confiance, mais le sentiment inverse concerne 41 % des sondés.

Partager