Langue

Le Secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’Urbanisme, Benoist Apparu, effectue ce vendredi à Perpignan une visite dans les locaux de l’Association Nationale de Développement des Epiceries Solidaires (ANDES), au Marché International Saint-Charles. Il est accompagné du médiatique Jérôme Bonaldi, qui préside l’association. Celle-ci assure une modernisation de l’aide alimentaire fournie aux plus démunis en Roussillon, en étroit partenariat avec l’Etat. Peu avant midi sont prévues une intervention du directeur de l’ANDES, Guillaume Bapst, et un discours officiel de M. Apparu. Depuis 2009, un chantier d’insertion sociale mis en place à Perpignan, la « Cistella de Marianne » (la corbeille de Marianne), permet de montrer l’exemple d’une réinsertion par l’activité économique associée à la lutte contre le gaspillage de denrées. Ce concept, expérimenté dès avril 2008 en Île-de-France, sur le Marché de Rungis, s’est installé en octobre 2009 à Perpignan. Sur 1400 m2, ce second chantier a pour mission de livrer des fruits et légumes frais de Saint-Charles aux structures d’aide alimentaire des régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, afin d’améliorer la qualité de l’alimentation des précaires. Mobilisant les personnes jusqu’alors en marge du monde du travail, il emploie actuellement 12 personnes et a permis jusqu’à présent à 57,4% des personnes recrutées de trouver par la suite un emploi durable. La Cistella de Marianne compte autant de femmes que d’hommes et obéit à un esprit de développement durable, illustré par un tri et un recyclage des déchets organiques, et même à une revente des cagettes usagées aux maraîchers du Roussillon, qui peuvent ainsi chauffer leurs serres en hiver.

Partager

Icona de pantalla completa