Langue

Dans un message intitulé « L’In-dépendant », le député socialiste Jacques Cresta pointait du doigt, mercredi 11 juin, un cliché paru dans le principal quotidien des Pyrénées-Orientales. A cette date, un reportage mettait en valeur le marché du quartier Saint-Martin. Mais une photographie a fait « exception », selon le candidat aux dernières municipales, car on y distingue comme cliente la maire de quartier Ouest, Chantal Gombert. Le parlementaire s’interroge sur la mise en avant de la vice-président de l’UDI des Pyrénées-Orientales, car la conseillère générale du secteur, Ségolène Neuville, par ailleurs secrétaire d’Etat au Handicap, est elle-même « présente sur ce marché chaque semaine ». Ses apparitions sont justifiées par des emplettes ordinaires, justifie l’élu, qui sort de son propre rôle et déplore que Mme Neuville se soit « jamais retrouvée dans les pages intérieures » du quotidien. Le journal L’Indépendant reste d’ailleurs singulier, car le public le perçoit souvent comme un service public. Il s’agit pourtant d’un média privé, libre de choix fluctuants.

Partager

Icona de pantalla completa