Langue
La Clau
Découverte mondiale sur les ados à l’Hôpital de la Vall d’Hebron de Barcelone
Langue

Une étude développée au sein de l’Hôpital de la Vall d’Hebron de Barcelone démolit certaines certitudes sur la croissance de l’enfant. Cette observation, présentée le 13 juin par une équipe de médecins, repose sur le suivi de 1500 individus. Elle révèle 6 rythmes de croissance ordinaire, correspondant aux adolescents ayant grandi très tôt, tôt, moyennement tôt, tardivement et très tardivement. Cette étude consistant à mesurer les enfants à espaces réguliers valide au niveau mondial un nouveau classement. Le médecin Antonio Carrascosa, à la tête de cette initiative, souligne que « chaque enfant grandit à son rythme et tous les cas de figure sont normaux ». Une jeune fille connaissant la puberté à 8 ans est très précoce, tandis qu’à 12 ans, elle est considérée très tardive. Chez les garçons, les précoces ont 10 ans, les tardifs ont 14 ans.

Ne plus considérer «anormaux» certains ados

Cette étude peut changer la façon d’aborder l’adolescence chez les médecins et dans les familles. Elle élimine la notion d’anormalité pour mettre en valeur l’existence de plusieurs formes d’adolescence, car le développement du corps a ses variétés. Certains diagnostics médicaux erronés et certains traitements inutiles pourraient disparaître, car cette reconnaissance de la diversité des ados fait mentir une croyance selon laquelle les enfants dont la croissance débute tôt sont plus petits et les adolescents tardifs seraient plus grands.

Partager