Langue

La généralisation des supports digitaux en remplacement du papier invite la mairie de Barcelone à adapter sa fiscalité. Face à la marginalisation de plus en plus flagrante du support physique découvert en Chine l’an 105 après Jésus-Christ, la capitale catalane exigera le paiement des documents administratifs disponibles en format électronique.

Lire aussi :
Valls éjecté par Ciudadanos pour ses choix à Barcelone

Cette mesure s’appliquera aux documents dont le prix d’impression dépasse 5 euros. Chaque page supplémentaire sera facturée 10 centimes. Cette taxation du papier imprimé est incluse dans un arrêté municipal en cours d’approbation par la municipalité que dirige Ada Colau, maire d’obédience marxiste-léniniste, proche du parti Podemos.

Lire aussi :
Barcelone lance son Amazon local “bcnMarket”

Partager

Icona de pantalla completa