Langue

En prévision de l’ouverture de leurs 17 centres distribués en Pays Catalan, le 3 décembre, les Restaurants du Cœur enregistrent augmentation de 29,8% des inscrits. Pour Pierre Olibo, leur président dans les Pyrénées-Orientales, la situation est « inquiétante », car entre 1 million et 1,2 millions de repas seront distribués, et de plus en plus de « travailleurs » et de « retraités » frappent à la porte des Restos, qui inaugurent cette année trois nouveaux centres, et probablement deux autres en 2010. Désormais, les Restaurants du Cœur, qui contribuent, selon M. Olibo, à l’ « insertion » des moins favorisés, interviennent aussi pour les aider à se « nourrir, s’habiller, se loger, se meubler, se soigner, trouver un emploi, se former, élever ses enfants, se divertir et se cultiver ». Après les « Toits du Cœur » et les « Restos bébés du cœur », les « Coiffeurs du cœur » vont aller cette année à la rencontre des bénéficiaires. Il y a tout juste un an, les responsables du dispositif créé par Coluche en 1985 signalaient déjà pour le territoire une situation « Sans précédent », avec une prévision de 900.000 repas servis, consécutive à un volume de 700.000 repas préparés lors de la saison 2007-2008.

Partager

Icona de pantalla completa