Langue
La Clau
Perpignan lance le refuge de victimes de violences familiales à la Cigale
Langue

La mairie de Perpignan a présenté ce mardi 18 mai un projet de création de centre d’accueil réservé aux personnes victimes de violences familiales. Le maire, Louis Aliot (Rassemblement national), a tenu à cet effet une conférence de presse. Ce lieu de protection, dont l’annonce a été formulée dès octobre 2020, sera aménagé à l’ancien hôtel de la Cigale, à la rencontre des boulevards Jean Bourrat et Anatole France, près de la place Cassanyes. Ce lieu, dont une partie abrite un nouveau poste de police municipale depuis novembre, affectera ”plusieurs chambres d’hébergement d’urgence”, selon une mise à disposition “consentie par la Ville à titre gracieux”, nous précise l’Hôtel de Ville.

La mise en place et le fonctionnement de ce centre d’accueil seront le fruit d’une convention liant le Centre communal d’action sociale de Perpignan (CCAS) et l’association Stop violences 66. La mairie précise que ce “lieu sécurisé” permettra, outre de les accueillir, d’inciter les victimes à “sortir de leur silence”, afin d’être “entendues et accompagnées”.

Partager