Langue

L’émission «Les Ombres du Bataclan» diffusée le 3 septembre sur Arte n’a pas plu à l’ancien Premier ministre, Manuel Valls. L’intéressé attaque la chaîne en justice : “Confronté à une mise en cause aussi violente qu’odieuse sur la chaîne Arte, j’ai décidé de déposer plainte du chef de diffamation publique envers une personne publique”, indique-t-il sur Twitter.

Des insinuations de calcul politique

Dans son documentaire, la chaîne culturelle estime que l’ex-conseiller municipal de Barcelone aurait privilégié des intérêts électoraux au détriment de l’efficacité des forces de l’ordre, le soir et la nuit des attentats islamistes du 13 novembre 2015 à Paris. Pour étayer certains dysfonctionnements de l’autorité publique, cette enquête journalistique donne la parole à un ancien officier du renseignement, selon lequel Manuel Valls, qui “visait clairement le poste de Président de la République”, avait “besoin de s’accaparer les bonnes grâces au sein des policiers. Ce qui n’était pas gagné”.

Lire aussi :
Manuel Valls quitte la mairie de Barcelone, remplacé par une élue de droite dure
Barcelone. La casserole dont Manuel Valls se passerait bien

Partager