ENVIRONNEMENT

En Roussillon, des ruches pleines de miel et des abeilles mortes

Apiculteur des Pyrénées-Orientales © GDSA 66
Apiculteur des Pyrénées-Orientales © GDSA 66
 La mortalité des abeilles dans les Pyrénées-Orientales est confirmée par l'association Permaterra, qui constate une hécatombe de 40 % cet hiver. Cette structure lance une action de sensibilisation tout en défendant une pétition d'une association amie, Pollinis, réputée radicale.
La mortalité des abeilles a progressé en 2014 dans les différents bassins géogreaphiques du Pays Catalan, selon notre information du 3 décembre. Dans cette logique dommageable, l'association Permaterra nous signalait le 25 décembre une "disparition anormale de 40 %" de son rucher, établi dans la région de Perpignan. Dans certains cas, des ruches remplies de miel se trouvent "anormalement vides", depuis les premiers froids, et des milliers de spécimens sont relevés, morts devant les ruches. Pour sensibiliser le public, cette structure relaie une vidéo pédagogique du Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles des Pyrénées-Orientales (GDSA 66). Parallèlement, elle invite à soutenir une pétition lancée par l'association Pollinis, fondée par l'activiste Nicolas Laarman, radical dans ses revendications contre l'industrie chimique. Le texte incitant à la signature avertit de menaces sur la production de fruits et légumes, dans un délai de 30 ans, car les abeilles sont en train de disparaître "par milliards en Europe".