Langue

A l’heure où les grandes industries mettant en avant leurs vertus éthiques, sociales ou environnementales se multiplient, la société perpignanaise Cémoi prend position. Désormais, le chocolatier promet que « 100% de ses chocolats seront issus du cacao durable » en 2015 et lance 8 tablettes différentes, labellisées « Cémoi Nature ». Ces nouveaux produits au pur beurre de cacao soutiennent la « démarche citoyenne et gourmande«  de l’entreprise, qui évoque volontiers un « engagement éco-responsable », pour des produits « qui font la différence ». Selon ce principe, les fèves de cacao utilisées répondent à une stratégie « responsable », dans les « meilleures plantations cacaoyères mondiales », situées en Équateur, en Côte d’Ivoire et sur l’île de Sao Tomé, ou encore au large des côtes africaines. Inspiré, le premier chocolatier français a fondé en 2010 le « Processors Alliance for Cacao Traceability and Sustainability » qui l’engage vers le développement durable, et développé 16 centres de fermentation et de séchage du cacao en Côte d’Ivoire. Ces structures réservées aux coopératives permettent de former les planteurs, pour une activité pérenne et des conditions de travail améliorées.

Concurrence du réseau mondial Max Havelaar

Le chocolatier du Roussillon, qui figure dans le top 3 des principaux industriels du secteur en Europe, souhaite s’adapter à la concurrence des chocolats « équitables », encore marginaux mais commercialement porteurs. Car le leader mondial Max Havelaar, massivement présent dans le monde depuis le début des années 2000, sollicite 127.000 producteurs de cacao en Afrique, Asie, et Amérique du Sud. Dans ce contexte, Cémoi, dont 70 % du cacaco provient de coopératives « partenaires », s’adapte et continue de maîtriser l’intégralité de sa chaîne, du cacaoyer jusqu’au produit fini. Le business classique s’accompagne ainsi depuis Perpignan du supplément d’âme de la traçabilité complète. A l’identique du café, la provenance des fèves de cacao composant les tablettes, précisée sur les emballages, participe d’un processus éducatif pour les consommateurs.

Nouveau commentaire