Langue

Le salon MedFel enregistre une nouvelle progression pour sa nouvelle édition, organisée au Parc des Expositions de Perpignan. Depuis 2010, la surface consacrée à cet événement a doublé, et sous l’impulsion du dispositif « Sud de France Export« , ce salon accueille de nombreux exposants du Languedoc-Roussillon, plus particulièrement des Pyrénées-Orientales. Sont présents également 180 exposants venus de 35 pays différents, dans une internationalisation croissante qui comporte pour la première fois des délégations en provenance de Turquie, Israël et Hong-Kong. Cette troisième édition attire également une participation de la rive Sud de la Méditerranée, manifestée par la présence de la Tunisie, invitée d’honneur. Le contexte politique qui agite les pays arabe ne constitue pas une entrave à des représentations décisives, réunies autour de ce temps fort du calendrier international de la filière Fruits et Légumes.

Au plan technique, un coup de projecteur sur la fraise est réalisé ce jeudi, à l’occasion de ce forum d’analyse des marchés et de networking, lors duquel 15 conférences sont programmées, jusqu’à vendredi. Ce mercredi matin, l’exposé inaugural, intitulé “Quel avenir pour l’Union pour la Méditerranée”, a mobilisé l’historien et écrivain Alexandre Adler, et Christiane Lambert, première Vice-Présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA). Toutefois, la force de ce salon, exclusivement réservé aux professionnels, réside dans ses rendez-vous B2B (business to business). Plus de 2100 rencontres de ce type sont prévues, afin de satisfaire les 3500 visiteurs attendus.

Partager