Langue

Le taux de chômage des Pyrénées-Orientales s’établissait à 14% fin décembre 2019, selon les données communiquées discrètement, le 12 février, par l’Observatoire de Pôle emploi en région “Occitanie”. Le taux représentait 8,3% en France, 11,5% dans l’Aude, 11% dans l’Ariège et à peine 8,1% dans la Haute-Garonne, capitale Toulouse. Dans son “Point de conjoncture – décembre 2019“, le service d’Etat révèle que l’emploi salarié a progressé de 0,9% en un an sur le territoire. Le Pays Catalan comptait 141 622 salariés, dont 67 618 employés dans le “le tertiaire marchand”, à l’issue d’une croissance de 1,5% en un an. Si le commerce est le premier secteur économique du territoire, avec une proportion exorbitante de 48 signalant une économie peu productive, celui-ci est suivi par le “tertiaire non marchand”, à concurrence de 53 020 personnes pour une progression de 0,3%. Plus loin, l’industrie emploie 8881 salariés, avec un recul de 0,3%, et la construction comporte 8582 salariés, pour 2,5% de hausse.

Le nombre ce chômeurs a progressé de 138% en 12 ans

Cependant, “les offres d’emploi du département évoluent sur un rythme inférieur à la région, avec 18 833 offres d’emploi collectées sur les 12 derniers mois, contre 317 833 en Occitanie”, précise l’étude de Pôle emploi. Plus largement, la situation de crise st démontrée sur le temps long : “depuis le premier trimestre 2008, le nombre de demandeurs d’emplois en catégories A,B et C (ndlr : soit 55 280 personnes) a progressé de 138 % dans les Pyrénées-Orientales ».

Partager