Langue

La cueillette des cerises, qui débute en ce début du mois de mai dans les Pyrénées-Orientales, occasionnera une production officielle de 150 tonnes cette année. Ce volume sera issu de la région du Vallespir, dont la capitale, Céret, rassemble la plupart des producteurs. Il observera une croissance de 15% par rapport à la campagne 2018, qui s’était illustrée par une production de quelque 130 tonnes. Ce chiffre, tout comme celui de l’année 2019, sont issus des tableaux estimatifs la coopérative Céret primeurs La Melba.

Sauf fortes pluies, la récolte est garantie

Les précipitations sont le principal ennemi de la cerise, car elles peuvent faire gonfler les fruits. Des plus en excès compromettraient la récolte de l’année, pour les contributeurs de Céret primeurs, dont les vergers sont localisés à Céret même, Amélie-les-bains et Saint-Jean-Pla-de-Corts.
La Fête de la cerise, tradition cérétane, est proposée cette année le samedi 25 et le dimanche 26 mai. A Terrades, un rendez-vous identique est attendu le dimanche 2 juin, puis le dimanche suivant à Llers.

Partager