Langue

95% des habitants de Barcelone sont potentiellement exposés à un air dont le niveau de pollution dépasse les seuils fixés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette affirmation inquiétante est issue d’un rapport intitulé « Evaluation de la qualité de l’air dans la ville de Barcelone 2016 », dévoilé ce 1er mai 2017. Cette étude souligne que la santé des habitants de la capitale catalane est menacée par une présence excessive de dioxyde d’azote, de benzène, d’ozone, de benzopyrène et de particules en suspension. Les mesures utilisées, réalisées par les 11 stations de surveillance de la qualité de l’air à Barcelone en 2016, mettent aussi en évidence que la pollution barcelone est moindre le week-end.

Selon la mairie de Barcelone, la réduction de particules polluantes dans l’air de la ville réduirait la mortalité urbaine de 650 personnes par an. L’étude citée a été effectuée par l’Agence de la Santé Publique de Barcelone, sur la base des relevés atmosphériques des principaux matières polluantes dans la capitale catalane.

Site Internet « Qualité de l’air à Barcelone » : ajuntament.barcelona.cat/qualitataire

Partager

Icona de pantalla completa