Langue

Après avoir proposé l’exposition inaugurale « Picasso – Perpignan, le cercle de l’intime 1953-
1955 », le musée Rigaud de Perpignan consacrera sa grande réalisation estivale de 2018 à Raoul Dufy. Cette nouvelle réalisation, intitulée « Dufy – Perpignan, 1940-1950 », abordera le parcours de celui qui, réfugié à Céret en 1940, au début de la Seconde Guerre mondiale suite à la déclaration de guerre de l’Italie à la France, est entré en relation avec le Docteur Pierre Nicolau. Ce notable du pays a entrepris de soigner l’artiste, atteint de polyarthrite, à la clinique des platanes, à Perpignan, dont il était propriétaire. Le lien que Dufy a entretenu avec la capitale du Roussillon a ainsi débuté, pour s’achever en 1950, avec son départ pour les États-Unis.

« Oeuvres exceptionnelles »

Cette future exposition s’appuiera sur des archives privées inédites issues de nombreuses collections françaises et étrangères. La direction de la Culture de la Ville de Perpignan annonce de « nombreux musées » engagés à « prêter des œuvres exceptionnelles de l’artiste ».
Le Normand Raoul Dufy, né en 1877, mort en 1953, ne s’est pas contenté d’une carrière de peintre. Il s’est également illustré dans la gravure, la céramique, la création tissus et de tapisserie ou encore la décoration. Son séjour en Pays Catalan a comporté la rencontre de Pierre Brune, peintre initiateur du musée d’Art moderne de la capitale du Vallespir.

Partager

Icona de pantalla completa