Langue

Dans le silence de plomb qui suit la défaite de l’USAP en finale du Top 14, le buteur de l’équipe, Jérôme Porical, se refait rapidement. L’arrière de Pézilla-la-rivière, qui avait enchanté lors de la finale contre Clermont en 2009, ou encore la demi-finale de 2010 contre Toulouse, a manqué son match, samedi dernier, par une série de trois pénalités déviées, comme autant de points négatifs au moral de l’USAP. Pour retrouver la forme, le joueur, sous contrat avec l’USAP jusqu’en 2012, a échangé cette semaine avec son coach mental, avant de rejoindre le Centre National de Rugby de Marcoussis, en région parisienne, pour sa première expérience en équipe de France. Si, à 24 ans, le petit dernier de la dynastie Porical trouve une excellente occasion de se relancer personnellement, la stratégie employée par le staff du XV de France est celle de l’oubli. En effet, la finale USAP-ASM Clermont-Auvergne est résolument occultée par son nouvel entourage, après avoir été analysée par le joueur et son psy personnel, dont il bénéficie des services depuis deux ans. Dans ce même esprit de reconstruction, depuis l’échec au Stade de france, Jérôme Porical n’a pas du tout conversé sur des sujets techniques avec l’USAP depuis une semaine.

Partager