Langue

L’USAP a fait preuve d’une irrégularité étonnante, ce dimanche, sur la pelouse d’Aimé Giral, en concluant sa racontre contre Agen sur le score de 23-23, mais après avoir mené 20-0 à la mi-temps. Les Catalans ont pu trouver leur salut grâce à la dextérité de Jérôme Porical, sans quoi ce dimanche après-midi aurait pu virer à la catastrophe. Le Pézillanais est l’auteur de 15 points sur cette rencontre, largement dominée par l’USAP lors de la première période. Mais la seconde a montré des Agennais, reboostés au vestiaire, qui sont parvenus à signer pas moins de trois essais. La remontée au score des occitans a même créé une grosse frayeur chez les finalistes du Top 14, menés de trois poins, 23 à 20, à onze minutes du dénouement. Une pénalité de Porical, sa cinquième du jour, a permis le match nul, lors de cette cinquième date du Top 14. Cette rencontre confirme la fragilité de l’USAP en ce début de championnat, avec ce dimanche un déroulement de rencontre flamboyant, puis dépressif, notamment lors des 20 premières minutes de la deuxième mi-temps, qui ont précédé un regain décisif. Un carton jaune a Olivier Tonita, réduisant à 14 joueurs le groupe catalan, n’a cependant pas empêché la remontée finale.

Partager