Langue

Dès cet été, comprendre l’oeuvre de l’architecte Antoni Gaudí à Barcelone sera plus facile, grâce à une carte globale. Cette formule a été ébauchée mardi 20 janvier par le gouvement de Catalogne, qui souhaite mieux coordonner le patrimoine lié à l’artiste mort en 1926. Le parcour Gaudí, dont les étapes les plus célèbres sont la cathédrale de la Sagrada Família, le park Güell et la casa Batlló, est l’argument touristique international de la capitale catalane depuis les Jeux Olympiques de 1992. Mais l’objet est d’optimiser cet actif avec un « Carnet Gaudí » incluant toutes les étapes, notamment la Casa Calvet, la Casa Milà et le Palais Güell, oubliés du circuit superficiel. Cette exploration intégrale, à prix avantageux, permettre de connaître avec davantage de précision l’univers de l’artiste « moderniste », catholique alternatif. Le conseiller catalan de la Culture, Ferran Mascarell, résume : « une personne ayant envie de voir une oeuvre de Gaudí doit avoir des raisons et l’envie d’en voir une autre ».