Langue

La finale du championnat de France Elite 1 Top 10 de rugby féminin a souri à l’USAP, dans sa version féminine, ce dimanche dans l’enceinte du Stade de Saint-Médard-en-Jalles, situé dans le département de la Gironde. L’affiche était identique à la finale de 2006, car elle opposait le Stade Rennais Rugby féminin à l’USAP XV Rugby Féminin. À l’identique de la rencontre d’il y a 5 ans, finalisée sur un résultat de 8-3, les Catalanes se sont imposées face aux Bretonnes, 15 à 11. Engagées pour la 7e fois en finale, les joueuses du Roussillon ont permis au Bouclier de Brennus féminin de revenir à Perpignan, après avoir offert au public un véritable match-spectacle, avant lequel elle faisaient figure de favorites. Cette USAP-là, qui a achevé la saison régulière à la première place, s’est offert deux essais, par la 3/4 aile Julie Billes et la 3/4 centre Fanny Horta, puis un drop effectué depuis plus de 40 mètres, a assuré la distance face aux Rennaises, dont tous les points ont été l’oeuvre de la demi d’ouverture de Sandrine Agricole.

L’USAP XV Rugby Féminin s’est déjà adjugé le titre de champion de France en 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010. Habilitée à faire usage de la marque USAP depuis août 2009, l’équipe ne dispose cependant pas de financement pérenne, et repose sur un volontariat qui rappelle le rugby masculin antérieur au changement historique de la professionnalisation, engagé dans les années 1990. Malgré cette grande fragilité, qu’elle tentent de compenser par un appel aux partenariats avec le monde de l’Entreprise, les « Filles de l’USAP » démontrent année après année que le combat des femmes dans la quête d’égalité dans nos sociétés se joue également sur les pelouses. Plusieurs notes d’espoir sont à remarquer dans ce cadre, car, bien qu’ayant souffert d’un traitement nul, ou minoritaire, de la part des grands médias parisiens, cette rencontre a fait l’objet d’une promotion importante sur la page principale du site Internet de la Fédération de Rugby (FFR).

Partager