Langue

Après le déluge subi la semaine dernière face au Racing Métro 92, sur un résultat de 47 à 23, l’USAP a repris la maîtrise de soi, ce vendredi au Stade Aimé Giral de Perpignan. En recevant Brive, les sang et or ont pu reprendre du poil de la bête, en terminant sur un petit score, 12 à 9, grâce à une équipe dépourvue de ses cadres. Pour cette 3ème rencontre du Top 14, l’entraîneur Jacques Delmas se devait d’inviter les siens à engranger les points, avec une équipe qui réintégrait Jean-Pierre Pérez et Adrien Planté. Le groupe catalan était garni par le seconde ligne et capitaine Olivier Olibeau, ou encore Maxime Delonca, tandis que David Mélé restait sur le banc, pour faire sa place à Florian Cazenave.

Lors de cette rencontre tendue et maladroite, voire par moments bloquée, la production de jeu, loin d’être notoire, a reposé côté catalan sur quatre pénalités accomplies par Porical, contre trois réussies par les invités. Malgré cette performance moyenne, qui a comporté une égalisation 6-6 à la pause, l’USAP double son capital, et dépasse notamment les Corréziens au classement. L’attention s’est naturellement portée sur l’arrière de Pézilla, 26 ans au compteur, qui réussit une belle percée depuis la reprise du championnat de France. Avec 92,3% de réussite, Porical est en effet deuxième de sa spécialité au sein du Top 14 actuel, avec un talent renouvelé, à faible ou longue distance.

Partager