Langue

A l’occasion du deuxième match amical de l’été, face au Stade Toulousain, ce vendredi soir au Stade Aimé Giral de Perpignan, l’USAP avait positionné un nouveau groupe de synthèse. Les Batlle et Candelon, Poriral et Laharrague, Hume et Cazenave, contoyaient Guiry, Bézian, Arnaudiès et Brison, ou encore Bourrust et Carbou. Après sa prestation inégale de vendredi dernier, contre Agen, le groupe resserré s’est offert la victoire, 29-21. Cette rencontre à 4 essais catalans, dont le premier a été signé par Bézian à la 16e, a permis trois transformations par Porical, ce dernier également auteur d’une pénalité. Mais c’est aussi Klouchi qui a marqué, tout comme Geli. L’USAP a vaincu le champion de France en titre, une semaine après la déconvenue contre les Agenais, cette fois-ci en évitant la dispersion des énergies. L’entraîneur Jacques Delmas se devra cependant de comprendre la psychologie collective de l’équipe, capable de dominer à la pause, 17-14 et à s’imposer malgré 3 cartons jaunes, tout en s’appuyant sur une machine Porical, signataire de 14 points.

La prochaine et dernière étape amicale, le jeudi 18 août face aux Stade Français, précédera une parenthèse indispensable. Avant le début du Top 14, le 26 août contre Castres, tout comme après, le staff usapiste aura à composer avec des forces amputées. En effet, Gerrie Britz et Guillaume Vilaceca, blessés, resteront sur la touche respectivement trois et deux mois, compliquant la tâche de Delmas. D’autant plus que Jean-Philippe Grandclaude, souffrant du genou gauche, est indisponible jusqu’en 2012, tandis que les cadres Guirado, Mermoz, Marty, Mas, Tincu, Tonita, Pulu, Hook et Tuilagi, sont prélevés pour le Mondial.

Partager