Langue

C’est un USAP largement remanié qui au final est venu à bout de Toulonnais courageux et désireux d’accrocher sur la rade un gros du championnat, après un match de toute beauté. Cueillis à froid, dès l’entame, les Catalans encaissent un essai à la 2ème minute avant de grignoter lentement leur retard par le pied de Porical. Mais ils souffrent en conquête, notamment en mêlée fermée, où Bozzi semble accuser le coup, et Toulon en profite pour scorer. 13 à 6 à la mi-temps dans un match incertain. Cette fois-ci, le début de la 2ème mi-temps est catalan et Geli marque sur un contre de Vilaseca. Mais les sang et or retombent dans leurs travers et encaissent coup sur coup deux pénalités, un excès de fautes qui les empêche pour l’instant de prendre l’ascendant sur le match. A la 53ème, minute les Varois marquent un essai qui semblent sceller le destin du match en leur faveur. Mais 3 minutes plus tard, le colosse Tuilagi remet l’USAP dans le match alors que le match baisse d’intensité malgré l’entrée de l’entraîneur Umaga. Lentement mais sûrement, l’USAP, avec 4 pénalités, par l’impérieux Porical, grapille son retard. A une minute de la fin, le score est de 29 à 29, quand David Mélé, à la mêlée aujourd’hui, passe le drop dans une position impossible et donne les 4 points à l’USAP. 2ème au classement avec 14 points d’avance sur le 5ème briviste, les Catalans sont quasiment assurés de jouer les demi-finales.

Partager

Icona de pantalla completa