Langue

Après sa victoire en Pro D2 de rugby à XV, le 6 mai, l’USAP prépare sa remontée en Top 14 et son repositionnement financier. La catégorie supérieure impose un budget subvenant aux besoins du club, particulièrement en matière d’achat de joueurs. Mardi 22 mai, le Président François Rivière a livré sa décision pour la saison 2018-2019, suite au Conseil d’Administration extraordinaire de la SASP USAP. La nouvelle mutation imposant un budget de 16 millions d’euros, contre 9,5 millions pour la saison achevée, l’unanimité du Conseil a approuvé une augmentation de capital de 3 millions dès le mois de juin, en adéquation avec les préconisations de la Direction Nationale d’Aide et de Contrôle de gestion (DNACG) de la Ligue Nationale de Rugby (LNR). Parmi les sources de financement, l’USAP ne bénéficiera pas du soutien de Saint-Gobain, comme pressenti dans le sillage de la victoire du début du mois. L’injection de capitaux semble devoir provenir des fonds rattachés au président Rivière.

Grande modestie financière en Top 14

La saison 2017-2018 du Top 14 présentera de fortes disparités budgétaires entre les clubs engagés. Selon les estimations disponibles auprès des différents Conseils d’administration, les clubs de Toulouse et Clermont-Ferrand, avec environ 32 et 31 millions d’euros respectivement, figureront en tête du classement financier. Suivront le Stade français avec approximativement 28 millions, et Toulon, à 26 millions. L’USAP, club riche dans le contexte ancien de la Pro D2, devrait ainsi être déclassée et rejoindre une forme de précarité lors de son passage en première division. La LNR communiquera les budgets définitifs pour la saison à venir courant juin.

Partager