Langue

Le tempérament méditerranéen en fait deux clubs à part qui partagent le même goût pour l’adversité, si possible seuls, et pour qui le rugby est bien plus qu’un sport : un combat. Ce duel tant attendu entre les deux jumeaux du Top 14 a rendu son verdict dans une cathédrale d’Aimé Giral pleine comme jamais, comme un honneur rendu aux plus grands, bien plus que pour d’autres Parisiens, Toulousains ou Biarrot. Sur le score de 37 à 12, les Catalans l’ont emporté face aux Provençaux, malgré une première mi-temps plutôt fébrile, mais électrique sur les phases de conquête : la possession de balle était toulonnaise mais le catalan Porical maintenait au pied son équipe en tête, avec un 9 à 0 à la pause. Pourtant, ce sont les joueurs de la rade qui ont tiré les premiers avec un essai en contre dès la 44ème minute, avant que les sang et or ne sortent le grand jeu et marquent 4 essais en 10 minutes par la cavalerie, le centre Grandclaude et les ailiers Candelon et Planté. L’USAP a su trouver les espaces de la plus belle des manières, mais c’est un essai en contre des visiteurs 3 minutes avant la fin qui a annihilé le point de bonus offensif dans un relâchement coupable. L’aventure européenne de l’USAP commencera vendredi 10 octobre par la réception des Italiens de Trévise, pour rêver encore d’un quart de finale à Barcelone.

Partager