Langue

L’USAP a bataillé ferme sous le soleil anglais, ce dimanche 1er mai, afin de s’assurer d’une place en finale de la H Cup. Face une équipe de Northampton aussi rapide qu’explosive, une équipe sang et or largement composée de ses cadres a défendu ses couleurs, à l’occasion de la troisième demi-finale de l’histoire du club. Northampton, invaincu dans la compétition cette saison, a confirmé sa réputation de défonceuse en mêlée, tandis que l’USAP accumulait les fautes, trépignait, s’énervait ouvertement et ne parvenait pas à trouver une quelconque faille chez les Britanniques. Cette rencontre, conclue sur le résultat de 23-7, n’a pas été celle d’une production de jeu mémorable, tant la défiance était partagée entre les deux équipes. Le score, monté en flèche pour les champions d’Europe de 2000 dès les premières minutes, est resté bloqué à 7 points pour l’USAP, menée 17-0 à la 30e minute, et absolument stérile lors de la seconde période. Pas loin de la catastrophe et sans réel panache, ce match qu’il faudra parvenir à oublier empêchera les Catalans d’accéder à la Coupe d’Europe 2012. Le club devra ainsi se contenter du simple championnat français, après avoir lourdement fléchi face à la finesse du jeu anglais. Empêché d’Europe, l’USAP devra gérer la présence en son sein du Gallois James Hook, aussi habile au centre que dans un rôle de buteur. Recruté en janvier dernier en vue de mieux adapter au style européen, Hook fera ses premiers pas dès la rentrée prochaine dans les Pyrénées-Orientales.

Partager