Langue

L’annulation, pour cause de grippe A chez trois joueurs catalans, de la rencontre Bayonne-USAP, prévue ce samedi, n’est pas un sujet clos. Le président basque, Francis Salagoïty, énervé par le fait que le calendrier du Top 14 ne soit pas respecté, souhaite en effet saisir la Ligue Nationale de Rugby (LNR) de porter plainte, mais s’émeut également de la méthode USAP, dont il se plaint de n’avoir reçu aucun appel téléphonique du président, Paul Goze. Sont directement mis en cause par l’Aviron Bayonnais les délais tardifs d’annonce de l’empêchement catalan, à peine communiqué vendredi à 16h30, alors même que la suspicion de grippe A est antérieure. Pour sa part, Paul Goze, dans une passe d’armes inhabituelle, a confirmé ce week-end avoir procédé à l’isolement de deux joueurs de l’USAP, en début de semaine, puis s’un troisième, plus fortement atteint par le virus, avant de leur faire passer un test, jeudi, et d’en informer la commission médicale de la LNR. Dans un communiqué, l’USAP ne confirme cependant qu’un seul « cas avéré de grippe H1N1 » dans ses rangs et précise que la LNR, « réunie en urgence », a décidé la « mise en quarantaine de l’effectif catalan jusqu’à mercredi matin ».

Partager