Langue

La Ligue Nationale de Rugby a rendu sa décision concernant la rencontre USAP-Castres, lors de laquelle un supporter sang et or avait insulté un arbitre. Ce mercredi 5 janvier, la Commission de Discipline et des Règlements de la LNR a communiqué son choix : elle ne sanctionne pas le club, mais le Castres Olympique est en mesure de contester cette décision dans un délai de sept jours. L’instance nationale estime, après examen des faits, qu’il n’y a “pas lieu à sanction disciplinaire à l’encontre de l’USAP », car le club ne peut pas endosser la responsabilité de l’égarement, même grave, d’un spectateur de match.

Insultes sur une arbitre du Roussillon

Le 26 décembre 2021, à l’occasion de ce match perdu sur le fil par l’USAP, un supporter ostensiblement affecté par le résultat de ce choc s’en était pris violemment à la cinquième arbitre du jour, Doriane Domenjo, après le coup de sifflet final. Ce fan incontrôlable avait notamment proféré des propos sexistes à l’encontre de cette ancienne joueuse jusqu’en 2016, originaire du Pays Catalan, fille d’un supporter de l’USAP et elle-même petite-fille d’arbitre. Les insultes adressées à cette arbitre de touche du Tournoi des Six Nations 2021 avaient été signalées par le quatrième arbitre au représentant fédéral de la LNR. Ce grave incident avait choqué le staff de l’USAP, pour lequel les agissements de cet ordre “donnent une mauvaise image de notre public et de notre club” et entachent l’image du Stade Aimé Giral, un “lieu mythique et rempli d’histoire que nous devons avant tout respecter”. La direction en avait profité pour attirer l’attention de la communauté des supporters sur le “respect des règles d’éthique sportive”.

La “tolérance zéro” avait été demandée en septembre

Précédemment, en septembre 2021, l’USAP avait déjà été convoquée face à la Commission de discipline suite à l’utilisation d’un fumigène par un supporter, face à Biarritz. Le club avait alors réagi en déclarant : “Nous comptons sur tous les supporters pour encourager leur équipe dans un esprit sportif et dans le strict respect des règlements”.