Langue

Malgré les ratés de la fin de saison, l’USAP a connu avec son quart de finale du 9 avril dernier à Barcelone, un grand rendez-vous rugbystique au sud des Albères. Alors, sans forcément communiquer en Roussillon sur ses agissements outre-Pyrénées, l’USAP poursuit son travail de promotion du rugby. Mardi, Raymond Rebujent, vice-président du club et ancien joueur du XIII Catalan et de l’USAP, et international à XIII et à XV, sera présent au centre Décathlon de Figueres, lors d’une journée de promotion du rugby, dans le cadre d’une semaine consacrée aux sports collectifs. En fin d’après-midi, une initiation au rugby est prévue pour les enfants, puis M. Rebujent, accompagné de plusieurs joueurs de l’USAP, présentera l’histoire du club à un public qui devrait être largement composé de néophytes. Ainsi, lors de cette journée, les non-initiés pourront revoir le reportage de Barça TV réalisé avant le quart de finale, mais également se familiariser avec les avantages de la pratique de ce sport, et son réglement. En effet, bien qu’en Catalogne du Sud, l’intérêt pour l’USAP soit réel, la non-compréhension des règles est souvent un frein au développement de sa pratique, comme à celui de l’assistance à un match.

A trois mois du coup d’envoi de la septième coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande, où pourront s’illustrer les usapistes Nicolas Mas, David Marty et Maxime Mermoz, le prosélytisme pour le ballon ovale est également d’actualité en France. Un sport perçu comme un facteur d’éducation et d’intégration par Luc Chatel, le Ministre de l’éducation nationale, qui a signé, ce samedi, une convention cadre qui permettra d’en développer la pratique en milieu scolaire.

Partager