Langue

A l’occasion de sa deuxième rencontre de Top 14, une USAP affaiblie s’est inclinée à Brive, ce vendredi, sur le résultat de 26-11. Ce match risqué pour les Catalans, dont nombre d’effectifs sont à l’infirmerie, a permis de propulser sur le terrain une jeune garde qui n’aura pas fait le poids. La charnière usapiste, formée par Bosch et Cazenave, âgée d’à peine 20 ans, a démontré une inexpérience d’autant plus dangereuse que les Corréziens ont manifesté une niaque certaine. D’entrée de jeu, l’USAP a été soumis à la pression briviste, en concédant deux pénalités transformées, puis a réagi réagit par un coup de pied victorieux de Bosch, à la 7e. Infime éclaircie, car les adversaires ont marqué par deux fois, lors des 12 minutes suivantes, notamment après une erreur défensive de Candelon. A la pause, l’USAP était menée 23-3, avant une seconde période atone, garnie de fautes généralisées, mais agrémentée d’une pénalité de Bosch, à la 47e, puis un essai de Candelon. Trop peu et trop tard, au moment où Clermont, le tenant du titre, s’imposait avec le bonus à Bourgoin, sur le score de 25-12, les Catalans, qui fléchissent lourdement, doivent impérativement résoudre la galère du numéro 10. Il serait fâcheux de ne pas se départir de Montpellier, lors de la prochaine rencontre, samedi 28 août.

Partager