Langue

Le manager général de l’USAP, Jacques Brunel, en poste en Pays Catalan jusqu’en juin 2012, est fortement courtisé en Italie. Une information à ce sujet, apparue fin novembre 2010, prend de plus en plus corps sur la planète rugby, bien que le président de l’USAP, Paul Goze, ait jugé « prématuré », fin décembre, d’évoquer l’éventualité d’un quelconque départ de l’humble entraîneur du groupe catalan. Mais le nom de l’intéressé ne quitte pas l’esprit du président de la sélection nationale italienne, Giancarlo Dondi, qui prévoit de remplacer son manager actuel, Nick Mallett. Ce jeudi, M. Dondi assurait dans les pages du quotidien L’Équipe, au sujet de M. Brunel, avoir « parlé avec lui au téléphone, comme j’ai parlé avec d’autres ». L’Italien a cependant pondéré son propos : « nous n’avons rien défini avec lui. Il faut tenir compte de la disponibilité des gens, de leur envie de travailler avec nous ». Mais ce mercredi, le blog de référence « Rugby 1823 » indiquait sans hésiter « Brunel sera le nouveau coach ». En marge des rumeurs qui enflent sans aucune certitude sur les intentions réelles de l’intéressé, celui-ci est sans nul doute le favori du président. Jacques Brunel, qui fêtera 57 ans la semaine prochaine, pourrait accepter la proposition évoquée, qui prendrait effet après la Coupe du monde. Prudent, il a simplement insisté sur sa mission à assumer à l’USAP lorsqu’il a abordé ce possible départ, début décembre.

Partager