Langue

Les Dragons Catalans, qui ont affronté Hull Kingston Rovers face à une belle foule de 8252 spectateurs, ce samedi au Stade Gilbert Brutus de Perpignan, ont été battus sur le fil. Les hommes de Hull se sont offert la victoire 28 à 30, pour cette rencontre, la troisième consécutivement perdue par les sang et or. Si les deux équipes ont fait jeu égal sur la moyenne du match, la régularité des Anglais a été bien supérieure, alors que les Catalans ont nécessité une trop longue une séquence de préchauffage avant de mieux entrer dans la bataille. Chacun des deux groupes a pourtant signé 5 essais, mais une pénalité a fait la différence au bénéfice des rouges et blanc. Les hommes de Perpignan, dépassés de 14 points à la mi-temps, ont bien remonté la pente, grâce à Dureau, Sa et Baile, mais pas suffisamment, manquant cette 26e journée de la Super League.

Cette mauvaise opération, placée dès l’origine sous une prise de pouvoir et une emprise psychologique des invités, interroge sur la suite. Les Dragons Catalans disposeront d’une dernière cartouche, à Salford, pour obtenir enfin un résultat positif, qui leur ouvrirait la porte des play-offs. Pour cela, il s’agirait de travailler le mental, selon la conviction de leur entraîneur, Trent Robinson, qui déplorait le retard des siens dans leur aptitude à passer à l’offensive.

Partager