Langue

Samedi dernier, les Dragons Catalans avaient manifesté un retard à l’allumage face à Hull KR, et flanché sur le résultat de 28-30. Ce dimanche, les hommes de Perpignan, en déplacement à Salford dans le cadre de la 27ème journée de la Super League anglaise, ne jouaient pas gros. Déjà assurés de leur qualification pour les play-off du championnat, les garçons de Trent Robinson ont pu travailler sans pression, en venant à bout des dixièmes au classement général. Après trois défaites consécutives, les sang et or se devaient de rétablir l’aplomb et de dissiper quelques inquiétudes, munis de la quasi-intégralité de leurs effectifs, après plusieurs semaines d’infirmerie remplie. Pour accomplir le désir de renouer avec la conquête, M. Robinson avait exigé un regain de rendement des siens, en confiant à l’ouvreur Thomas Bosc, enfin de retour à l’issue de plus de trois mois d’absence, la responsabilité d’incarner la cohésion du groupe.

Les doutes qui ont pu habiter le staff et susciter des commentaires plus ou moins heureux chez les commentateurs, s’évanouissent en bonne partie par cette victoire 44-18, au prix d’un effort certain mais efficace. Les Catalans, assurés d’une avance de 18 à 12 à la mi-temps, ont continué d’accumuler les points dès les premières minutes de la seconde période, tout en creusant l’écart, 24 à 12, avant de s’offrir un appréciable final de 44 à 18. Suite à ce dernier acte de la phase régulière, la première étape des play-off comportera pour les Dracs une rencontre avec Hull KR, samedi prochain, au stade Gilbert Brutus de Perpignan.

Partager