Langue

L’été 2011 profite bel et bien aux Dragons Catalans, qui ont encore frappé fort, ce dimanche, face aux Leed Rhinos, dans le cadre de la 21e journée de la Super League anglaise. Dans un stade Gilbert Brutus de Perpignan qui inaugurait la nouvelle tribune illustrant toute son ambition, garni par 11.000 spectateurs, le club mené par Trent Robinson a brillé, après avoir aligné un effectif efficace. C’est une victoire alléchante qu’ont obtenue les sang et or, sur un score de 38-18, après avoir mené 20-6 en première période, et une qualification quasi-directe pour la phase finale de la compétition. Le jeu des Dracs a fait briller sept essais, dans une stratégie très offensive, qui comportait un risque d’usure rapide face à un adversaire patient. Peine perdue pour ce dernier, le premier essai a été assuré par le deuxième ligne Sébastien Raguin, et transformé par Scott Dureau, tandis que l’équipe resserrait ses rangs et serrait les dents pour contenir la colère britannique. L’arrivée imminente de la pause a créé un sursaut chez Frédéric Vaccari et Damien Blanch, puis Dureau est repassé à l’acte.

Steve Menzies a renforcé l’avance dès la reprise, mais Leeds a profité d’un élan pour signer deux essais, par ses avants Jones-Buchanan et Buderus, et provoqué le score dangereux de 26-18. Les politesses ont repris corps côté catalan, lorsque Greenshields, Duport et Vaccari, ont marqué en l’espace de 12 minutes. Vendredi soir, les Dragons Catalans, qui restent cinquièmes au classement, se déplaceront à Saint-Helens, dans l’espoir de décrocher vraiment leur entrée dans les play-offs.