Langue

Une première information discrètement apparue avant les fêtes de Noël 2010 faisait état des velléités de départ de l’entraîneur de l’USAP, Jacques Brunel. Dès janvier, la certitude s’est installée dans les esprits à travers une affirmation de l’intéressé, mais aucune version officielle n’était connue. Cependant, ce mardi, le président de la Fédération italienne de rugby (FIR), Giancarlo Dondi, a rendue officielle cette annonce de départ, en certifiant « Jacques Brunel n’a pas encore signé son contrat, mais il sera nommé sélectionneur dans les prochains jours ». Cette sur-confirmation était déjà insinuée par une série d’articles que consacrait la semaine dernière la presse italienne à ce sujet, dans une considération d’intérêt national.

L’actuel entraîneur de l’USAP assumera ses fonctions italiennes à l’issue du Mondial 2011, qui se déroulera du 9 septembre au 23 octobre en Nouvelle-Zélande. A 57 ans, le Gersois restera dans l’histoire de l’ovalie catalane comme l’homme qui a ramené le Bouclier de Brénus à Perpignan en 2009, soit 54 ans après la victoire du club en Coupe de France, en 1955. L’entraîneur, dont le contrat en Roussillon court jusqu’en juin 2012, devrait se séparer à l’amiable avec une formation à laquelle il a su indiquer les voies du succès. Pour la première fois de sa carrière, il prendra la tête d’une sélection, après être passé par Auch, Colomiers, Pau, l’équipe de France et l’USAP.