Langue

Etonnant parcours que celui du Tour de France dans son passage par le plein Sud de la France : ce jeudi, la 12ème étape, longue de 168,5 km entre Lavelanet et Narbonne, se limitera au Languedoc, car la jonction entre les départements de l’Ariège et de l’Aude par celui des Pyrénées-Orientales sera la petite région du Fenouillèdes, partie languedocienne de celui-ci malgré le label global « Pays Catalan » affiché par son Conseil Général. Dans un singulier puzzle géographique scrupuleusement fidèle à l’ancienne frontière de France, fixée par le Traité de Corbeil signé en 1258, le Tour 2008 zappera la Catalogne en canalisant ses 20 équipes par les communes de Lapradelle à 14h46, puis Caudiès-de-Fenouillèdes, Saint-Paul de Fenouillet et Maury, avec un ravitaillement à 15h19. Pour rejoindre Paziols et Tuchan, en terres audoises, la caravane et les coureurs esquiveront le premier village catalan, Estagel, où la route principale, la départementale 117, sera coupée de midi à 16h pour accueillir l’épreuve, qui comporte des kilomètres à faible inclinaison. A l’évidence, le vin d’Estagel ne jouira pas de la publicité massive assurée par la mise en image du territoire, en direct sur France 2.