Langue

C’est dimanche 6 juillet vers minuit, avec deux bonnes heures de retard, que les résultats de la motion de censure contre la direction du club « blau i grana » ont été proclamés : 60,6% d’opinions négatives, à 6 point à peine de l’obligation de démission du président et de son équipe. C’est dans une ambiance festive au stade barcelonais du Camp Nou que des milliers de socis ont pu jouer au football sur le terrain mythique, ou visiter le bus des joueurs, en attendant de se prononcer : 33,23 %, soit 39389 fans, ont usé de leur droit de vote, parmi lesquels l’ancien président de la Generalitat de Catalogne, Jordi Pujol, l’ancien joueur et entraîneur Johann Cruyff ou l’entraîneur et ancien joueur Josep Guardiola. De son côté, en se rendant sur le lieu du scrutin, le président Joan Laporta a été hué par la foule alors que l’exprésident historique du Barça Josep Lluís Núñez a été, lui, acclamé. Le résultat de ce vote, permettant à la direction actuelle de se maintenir jusqu’aux élections de 2010, a renforcé le parti d’Oriol Giralt, iniciateur de cette motion de censure, et fragilisé la position des dirigeants actuels, qui se sont retrouvés proche de la sortie. La saison prochaine s’avère déjà décisive.