Langue

Le nageur Camille Lacourt, formé au pôle France de Font-Romeu, dans la région de la Haute Cerdagne, est devenu champion du monde du 100 mètres dos, ce mardi. Le sportif a réalité un temps de 52 secondes et 76 centièmes, incroyablement à égalité avec un autre Français, Jérémy Stravius, avec pour résultats une distinction identique octroyée aux deux athlètes. Surnommé le « play-boy des bassins », Camille Lacourt fait désormais partie du duo des tout premiers champions du monde masculins de l’histoire de la natation française. L’an dernier, en championnat d’Europe, à Budapest, Camille Lacourt, qui a fait ses premières brasses sérieuses dès l’âge de 5 ans dans la commune de La Cabanasse, dans la région du Haut-Conflent, s’est adjugé trois médailles d’or. Âgé de 26 ans, ce natif de Narbonne, spécialiste des épreuves de dos, en 50 et 100 mètres, avouait sur France Télévisions, dès la fin de l’épreuve victorieuse de ce mardi, « Ce n’était pas facile depuis le début de la compétition. Je n’avais pas le niveau de l’an passé. Mais je suis allé chercher cette médaille avec les tripes ».

Modeste et talentueux, ce sportif qui avoue une facette bling-bling et affiche une passion pour les voitures, l’habillement et le rap américain, est un fils de fonctionnaires de La Poste. Belle gueule, il partage sa vie avec Miss France 2008, Valérie Bègue.