Langue

Le combat pour l’accès à la demi-finale de la Super League anglaise a tourné court pour les Dragons Catalans, ce dimanche, sur la pelouse de Wigan. Les sang et or, battu sur un résultat sans appel de 44 à 0, affrontaient la plus belle équipe du championnat, championne en titre et vainqueur de la Cup, les Wigan Warriors, lors d’un match éliminatoire de haute qualité. La presse britannique a largement salué la victoire des Anglais, l’agence Presse Association titrant « Wigan hammer Dragons » (Wigan martèle les Dragons), ou encore « Dragons destroyed by Wigan« . Justement, les Dracs ont été terrassés par les Sant Jordi du jour, dans un DW Stadium bouillonnant, où la puissance invitante a démontré une supériorité de chaque instant. Les Guerriers, qui menaient 18 à 0 à la mi-temps après avoir accompli une pénalité dès le début du match, ont marqué un essai en coin, puis ont doublé la mise, suivie d’une transformation.

Littéralement dépassés malgré plusieurs tentatives, les hommes de Trent Robinson ont du faire face à la performance physique de l’adversaire, qui a poursuivi son festival en seconde période, en profitant notamment des ballons perdus par les Catalans Au total, Wigan a signé 8 essais, et décroché sa place en demi-finale, tout en encourageant les invités à persévérer la saison prochaine. Le score reste certes au plancher, mais le parcours accompli cette année par le club de Gernard Guash fait des envieux. Passée cette brève période de play-offs, les Dragons auront l’occasion de se recentrer, dans une confiance que l’insuccès de ce dimanche n’abattra pas.

Partager