2′

SPORT

Edmonds avoue un besoin de remise en forme pour rejouer à l’USAP

A 33 ans, le joueur Australien, de retour, avoue un "petit amour pour le club"

rlaOfficialisée ce jeudi, la signature de contrat de Manny Edmonds, 33 ans, dans le rôle de joker médical de l’USAP exige de l’intéressé une préparation certaine. Dans ses premières déclarations, recueillies ce vendredi par le club, l’Australien avoue avoir décidé de « rechausser les crampons pour la dernière fois » après avoir consulté son épouse et ses amis. Mais surtout, il ne cache pas avoir « un travail physique à faire avant les matchs », tout en précisant ne pas compter se « mettre beaucoup de pression », avant d’insister sur sa condition technique : « il faut que je me mette en forme physiquement ». Au plan sentimental, Edmonds déclare « je suis resté proche de beaucoup de joueurs ici » et avoue un « petit amour » pour le club, dont il a été joueur de 2002 à 2007, et auprès duquel il officie déjà en tant qu’entraîneur des lignes arrières des espoirs. Il conserve d’ailleurs cette fonction, tandis que sa casquette de joker, « un challenge que j’ai envie de relever », fait l’objet d’un contrat de mois, qui pourra être prolongé. Cette « recrue », qui précise la stratégie de l’USAP pour le Top 14 2010-2011 el la Coupe d’Europe de rugby à XV, fait suite à l’annonce de la convalescence prolongée, de deux à trois mois, de son seul demi d’ouverture de métier, Nicolas Laharrague.