Langue

Dans ce premier match de reprise post-Carter, l’USAP n’aura pu que grappiller le point de bonus défensif en s’inclinant face à des Basques de Bayonne en pleine résurrection, sur le score de 19 à 13. Handicapés par de nombreuses absences, les Catalans ont beaucoup souffert devant, notamment en mêlée et en touche, alors que leur charnière inédite associant Cusiter à la mêlée et le jeune transfuge parisien Mieres à l’ouverture, huitième du nom cette année, a peiné à peser sur le jeu. La première mi-temps reste crispée et les deux équipes se quittent 9 à 6 en faveur des basques, 3 pénalités à 2. Le deuxième temps débute par un exploit personnel de l’ailier catalan Julien Candelon à la 45ème minute sur une combinaison, qui efface 3 défenseurs avant de marquer l’essai. Mais le match reprend sur le même rythme que la 1ère mi-temps et les avants sont étouffés par leurs adversaires. L’aviron bayonnais commence à refaire son retard, et malgré trop d’approximations, débloque la situation à la 71ème minute sur un essai. Les sang et or semblent décidés à réagir, mais une calamiteuse gestion ne leur permet pas de repasser devant. A noter la sortie du jeune Mieres sur blessure, pour son 1er match sous les couleurs sang et or. Rendez-vous samedi 28 février à 14h30 à Aimé Giral face à Montpellier.

Partager