Langue

L’hebdomadaire sportif L’Equipe a rendu public hier, pour Noël, son classement de « l’équipe-type mondiale » de 2008, rassemblant les suffrages de ses journalistes et de ses lecteurs sur Internet. Selon ces deux critères, professionnel et public, le demi d’ouverture néo-zélandais Dan Carter, plusieurs fois élu l’homme le plus sexy de Nouvelle-Zélande, apparaît comme la référence, contrairement à nombre de joueurs dont les faveurs diffèrent au sein du journal et de son lectorat. Dan Carter, dont le contrat à durée déterminée au sein de l’USAP est le plus cher de l’histoire du rugby international, peine, pour l’heure, à s’illustrer au sein de l’équipe catalane, manquant quatre pénalités suivies contre Castres samedi dernier, 20 décembre, après avoir entamé son entrée en Catalogne face à l’équipe de Leicester, le 14 décembre, de manière légèrement plus signifiante. En cette période de Noël, la « cartermania » s’est littéralement emparée du public, les ventes de T-Shirts portant son nom affublé du numéro 10, distribués par les boutiques USAP, étant à la source d’un authentique business.

Partager

Icona de pantalla completa