Langue

L’USAP est convoquée le mercredi 5 janvier par la Commission de discipline et des règlements de la Ligue nationale de rugby (LNR), dans le 17e arrondissement de Paris, un motif d’un « incident » qui s’est déroulé pendant la rencontre contre Castres Olympique, dimanche 26 décembre. La LNR a fait savoir cette décision ce mardi 28 décembre, dans le cadre d’un « rapport complémentaire du Représentant Fédéral ». Ce match, soldé par une victoire sur le fil des Occitans (19-20), a comporté l’emportement verbal d’un supporter des sang et or envers l’arbitre, Romain Poite. Celui-ci, habitué du Top 14, a notamment officié lors du Tournoi de Six Nations, de la Coupe d’Europe et du Challenge européen de rugby à XV. Dans une ambiance tendue, en fin de rencontre, alors que le club du Pays Catalan menait encore 10 minutes avant le coup de sifflet final, R. Poite a fait l’objet d’invectives.

« Des comportements contraires aux valeurs du rugby »

Dans une réponse rapidement transmise sur les réseaux et aux médias, ce même 28 décembre, l’USAP condamne « fermement les injures d’un spectateur auprès des acteurs de la rencontre » et rappelle ses supporters à l’ordre. Le club catalan informe « depuis plusieurs matchs au stade Aimé Giral, nous déplorons certains comportements, contraires aux valeurs de respect et de convivialité qu’incarnent le rugby et l’USAP ». Face à un risque de développement d’attitudes qui gâcheraient l’ambiance et altéreraient l’image de l’ovalie, le staff de François Rivière est intraitable : « Nous condamnons ces agissements qui donnent une mauvaise image de notre public et de notre club, et qui n’ont rien à faire dans notre stade ». Il précise « nous sommes parfois déçus et frustrés par le résultat d’un match, mais en tout état de cause, les valeurs du rugby doivent toujours être préservées (…) le club attire à nouveau l’attention de tous ses supporters sur le respect des règles d’éthique sportive. » Le symbole incarné par le stade Aimé Giral est évoqué : la seconde cathédrale de Perpignan « est un lieu mythique et rempli d’histoire que nous devons avant tout respecter ».

Partager

Icona de pantalla completa