Langue

Ce matin, le médiatique entraîneur Philippe Lucas a été officiellement licencié pour faute grave après des « injures et propos calomnieux » envers son employeur, l’Office de Tourisme de Canet, répercutés dans les titres du groupe Midi Libre le 4 février. Dans une interview, la star de l’entraînement, dont la notoriété est essentiellement due à son travail conjoint avec la nageuse française Laure Manaudou, qu’il a brièvement entraînée à Canet à partir de septembre 2006, critiquait ouvertement un certain manque de moyens en Pays Catalan, en employant le style direct qui est le sien. M. Lucas est d’ailleurs déjà rejoint La Rochelle, dimanche, pour une période d’essai de deux semaines, entraînant un relatif désarroi des nageurs rattachés au club Canet 66 natation. Celui-ci prévoit de préciser mercredi le sort qui leur sera réservé. L’aura du club, largement améliorée par l’arrivée de Philippe Lucas, accompagné en 2006 par les nageuses Laure Manadou, Esther Baron et Sarah Bey, qui l’ont quitté depuis, pourrait ainsi retomber, après cette période de prestige qui a renforcé la vocation sportive de Canet souhaitée par son maire Arlette Franco.

Partager

Icona de pantalla completa