Langue

Suite à l’accident qui a occasionné de graves blessures au président de l’USAP, François Rivière, vendredi 18 décembre, le gérant et l’employé de l’attraction Shangaï Express, installée à Narbonne, ont été mis en examen pour blessures involontaires, ce mardi 22 décembre. Dans ce volet judiciaire, parallèle au volet médical, les deux hommes ont été entendus par le procureur de la République, tandis qu’une expertise de matériel et des circonstances de l’accident est menée par un cabinet parisien. Selon les premier éléments, il apparaît que la veste du président Rivière serait restée coincée dans l’articulation des barrières de l’attraction, et aurait empêché sa fermeture. L‘employé, un SDF rémunéré en toute illégalité, n’aurait pas effectué la vérification nécessaire. Le gérant est par ailleurs mis en examen pour travail dissimulé.

Soutien des supporters à François Rivière

Un grand mouvement de sympathie s’est engagé en Pays Catalan autour de François Rivière, dans un grand bouillonnement de messages sur les réseaux sociaux. Dimanche 10 janvier 2016, les supporters de l’USAP organisent une mobilisation au stade Aimé Giral de Perpignan. Les penyes mettront en place une animation visuelle de type tifo, avant de faire parvenir les images au convalescent.

Partager

Icona de pantalla completa