Langue
La Clau
Wikileaks: les USA ont une agence d’espionnage anti-islamiste à Barcelone
Langue

Après la révélation de la semaine dernière, selon laquelle la présence de la mafia russe serait importante en Catalogne, le site Internet confidentiel Wikileaks s’intéresse de nouveau au territoire. Cette fois-ci, il publie un document selon lequel la Catalogne serait la zone méditerranéenne occidentale la plus importante en matière d’accueil d’islamistes radicaux. En termes concrets, le consulat américain de Barcelone dispose parmi ses services d’une « multi-agence d’espionnage » consacrée au terrorisme islamiste et au crime organisé, selon plusieurs documents secrets 0publiés par Wikileaks. Cette agence spéciale a été créée à Barcelone à l’issue d’une enquête visant à y démontrer la présence d’une menace « évidente » liée à l’expansion du terrorisme islamiste. En octobre 2007, un fonctionnaire américain lié à cette structure indiquait ainsi dans une note interne « La menace en Catalogne est évidente. Les USA ont besoin de savoir qui et ce qui circule sur ce territoire depuis l’Algérie, la Tunisie, la ville de Rabat et le Sud de la France ». Ce rapport révèle également que la Catalogne a été choisie par les États-Unis en raison de « communications sûres » et d’un bon positionnement géographique.

Cette agence d’information américaine s’est établie entre fin 2008 et début 2009 dans les locaux du Consulat de Barcelone, avec la participation des services spéciaux espagnols. Selon le document Wikileaks, la Catalogne rassemblerait la plus grande concentration d’islamistes de l’ensemble de la Méditerranée occidentale, car l’immigration légale et illégale y est élevée, depuis le Maghreb, le Pakistan et le Bangladesh, ce qui concourt à constituer un « aimant du recrutement de terroristes ». Selon la Police nationale espagnole, à Barcelone et dans sa couronne sont établis 60.000 Pakistanais et maghrébins clandestins, la plupart célibataires, se sexe masculin, qui « vivent en marge de la société espagnole, ne parlent pas la langue, et sont souvent sont chômeurs« , autant de caractéristiques comparables à un « terrain fertile pour le recrutement de terroristes ». Les documents secrets diffusés par Wikileaks mettent en évidence une menace islamiste « claire », favorisée par cette donnée démographique.

Partager