Langue

Les jours du zoo de Barcelone, sont peut-être comptés. L’avenir de ce lieu apprécié par les familles depuis son inauguration, en 1892, appartient à la mairie de la capitale catalane. L’équipe d’Ada Colau, la maire de gauche radicale élus en 2015, se montre sensible à la cause animale. Les conditions de captivité des animaux, particulièrement le delphinarium, interpellent les élus de la majorité, chargés depuis janvier de mener une réflexion d’ensemble, à conclure en fin d’année. Un réaménagement profond ou une reconversion en centre de préservation d’espèces menacées sont les solutions envisagées. L’Association de défense des droits de l’animal (ADDA) et la Fondation pour l’aide et l’action de défense des animaux plaident pour la fermeture, pure et simple. Ce choix n’est pas impossible, compte tenu de l’hardiesse d’Ada Colau.

Partager

Icona de pantalla completa